Economie circulaire

J'ai grandi en Suisse. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. 
Ça veut dire que la préservation de l'environnement était déjà, dans les années 1980 ( calculez l'âge du capitaine...) au centre de l'éducation.

En 2022, pouvons-nous encore produire sans réfléchir? 
Nous connaissons tous la réponse. 

Aussi et depuis des années, nous cherchons et mettons en place des tas de circuits pour les " restes". 

Les mini chutes de tissus servent à remplir des sacs de boxe

Les chutes plus importantes nous servent à nos pochons, pochettes et petits emballages. Vous pouvez aussi les commander au prix du port pour vos créations textiles. 

Les plastiques et emballages sont recyclés

Les cones de fils et rouleaux carton de scotch sont donnés aux écoles pour les activités manuelles

Le film sous les étiquettes de transport est recyclé en calage interne aux colis

Les billes mélangées ou souillées servent à mes prototypes personnels pour ma seconde marque catalane de poufs outdoor

Les vieux tissus et vieux vêtements sont lavés et servent, eux aussi, comme les vieilles housses, en coussins " seconde vie" pour cette même marque. Si inaptes, ils sont découpés ou broyés pour faire du remplissage de petit futon ou zafu

Les billes sont intégralement recyclables, et surtout, si vous n'en faites rien, rapportez-les nous ou renvoyez-les nous! Elles sont lavées à 60° et servent à remplir des poufs " économie ciruculaire". 

Et je suis certaine qu'il y a encore tellement de chose à réinventer, recycler, trouver !

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter