« Tu vois, il fait des caprices.. Il veut les bras!! »

père avec son enfant

Frédéric Zenouda, vous êtes ostéopathe et dans votre cabinet vous recevez beaucoup de jeunes parents avec leur nouveau-né.
Nous, les jeunes (ok dans mon cas c’est relatif, passons) maman, venons consulter pour les difficultés de sommeil de nos bébés, pour leur RGO, pour faire le « contrôle » de routine après la naissance et palier d’éventuels torticolis ou autres conséquences classique du passage.

2 cas de figure pour le jeune terrien ;

–       grossesse paisible, naissance dans de bonnes conditions, parents cool et no stress, allaitement ou biberon, l’ostéopathe fait une petite visite de contrôle dès que possible des pieds à la tête nous inspectons les moindres articulations, de son ventre, de son crane et de tout son comportement. Prévention à l’état pur suivant le principe qu’il vaut mieux prévenir que guérir, le bébé poursuit sa évolution tout aussi serein que ses géniteurs.

–       Naissance houleuse, avec différents petits accidents de parcours, pas trop grave mais anxiogène pour toute la tribu. Notre boulot, après les vérifications de routine, consiste en une enquête palpatoire minutieuse à la recherche du coupable soit du torticolis, soit du reflux ou du mal de ventre qui tord les boyaux de notre bien aimé.

Votre ostéopathe saura vous expliquer une partie du pourquoi du comment. Par exemple qu’il n’est pas systématique et normal que votre bébé se torde de douleur à chaque biberon, ou avant chaque selles, elles mêmes précédées d’une rafale de prouts salvateurs odorants et douloureux. Un manque de maturité du système digestif pourrait expliquer qu’il ne soit pas encore capable de digérer certaines substances contenues dans le lait (soit maternel soit de synthèse) c’est pour cette raison que seul Obélix a été nourrit aux sangliers dès son plus jeune âge, ceci dit personne n’a osé doser son cholestérol…

Bébé pleure sans raison

Les pleurs de bébé sans raison apparente et surtout en sursaut au cours de son sommeil son des signes de souffrances évident. Un bébé d’après toute la littérature de l’Egypte ancienne jusqu’à Naouri nous enseigne qu’un bébé ne pleure que s’il a faim ou s’il est inconfortablement installé dans son petit caca. Après 45 minutes d’effort, de concentration pendant lesquelles vous maudissez le voisin du dessus qui marche avec ses talons ou votre parquet qui grince au moindre pas, il s’est enfin endormi ! Vous quittez sa chambre, fière d’avoir gagné cette manche et à peine retourné dans les bras réconfortant de votre conjoint, un grand cri déchire le silence si chèrement gagné. Aller ! La bible Pernoud chapitre 12 verset 4 nous intime l’ordre de le laisser un peu pleurer (ça lui fait les poumons disaient nos ancêtres, on sait depuis qu’ils sont déjà bien finis à cette période) n’y tenant plus l’un des deux cède le cœur déchiré par son appel, le prenant dans les bras, il se calme immédiatement. Et de l’autre bout de l’appartement vous entendez un magnifique «  tu vois , il fait des caprices il veut les bras !!! »

Pas si évident que cela, imaginez vous que si votre progéniture a un reflux gastro œsophagien la position allongée à plat favorisera la remontée de l’acide gastrique vers l’œsophage et qu’immédiatement redressé il en sera soulagé. C’est une loi physique simple à comprendre, verticalisé, le liquide gastrique ne remonte pas, logique ! Donc souffrance et non caprice.

Plus tard, nous traiterons de ces sujets épineux que sont les coliques du nouveau né ou de la tête aplatie, vastes sujets qui demande de plus larges explications.

 

 

 

 

 

 

Cet article a été posté dans Ostéo grossesse et bébé et taggé , , , , , , , . Mettez en signet avec le permalien.

One Response to « Tu vois, il fait des caprices.. Il veut les bras!! »

  1. Il manquerait peut-être l’ odeur de sa maman pour le réconforter. Un conseil, mets ta robe de nuit dans le berceau où il dort, comme cela, il croirait que tu es à sa côté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *