Le trottoir, c’est pas fait pour les con…(ducteur)s

Amis automobilistes et conducteurs de 2 roues :

Lorsque vous ne trouvez pas de place et que vous vous garez sur les trottoirs, votre véhicule, certes, est parqué.

Vous pouvez, certes, aller faire votre course ultra rapide d’une heure ou deux.

Les piétons peuvent, certes, passer en pas chassé latéral gauche ralenti entre votre véhicule et, au choix, le mur tapissé d’urine et de résidus de m* de chien à 15cm, soit, seconde option,  la proximité anti canonique de la route et de ses chauffards (note : eh oui, pourquoi circuler à 50km/h en ville, voir moins, alors qu’il est désopilant de foncer et voir les piétons bondir contre le mur, les mamans arracher le bras de leur enfant pour le rapatrier sur le mur odoriférant). Certes.

En revanche, les personnes en chaise roulante ou les parents munis d’une poussette, eux, doivent descendre du trottoir, rouler 3 à 5m (voir plus quand il y a une barrière) sur la route, afin de retrouver la sécurité du trottoir.

Note : en cas d’accident, je doute que la personne handicapée ou la mère de famille et ses enfants soient couverts s’ils sont sur la route.

Pour info : une personne en fauteuil roulant doit faire un effort pour descendre et remonter du trottoir d’environ 90kg (15kg le fauteuil, 65 kg la personne, 6 kg sac à main et courses). Une mère de famille pousse et porte environ 40kg (15kg la poussette 3 roues « ultra maniable », 8kg le bébé, 2kg sac à main et à langer, 14kg de courses) + un enfant un peu plus grand qui marche, qu’il faut contrôler sur la route. Parce que le trottoir est occupé.

Ami con-ducteur, ne soit pas étonné si lorsque tu rentres, tu trouves ta femme légèrement sur les rotules et les nerfs, et ta tante au téléphone un peu agacée suite à ses courses de Noël en ville… et en chaise roulante. Prends ton mal en patience, et fais un tour de plus, ou paies-toi le parking souterrain… MERCI POUR EUX!

Cet article a été posté dans Coups de gueule et taggé , , . Mettez en signet avec le permalien.

4 Responses to Le trottoir, c’est pas fait pour les con…(ducteur)s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *