Portrait de Aude, fondatrice de Maman Natur’elle

Bonjour Aude…

Est-ce que vous pourriez vous présenter en quelques mots?

Aude, 41 ans, maman de 3 enfants, co-fondatrice de l’entreprise Maman Natur’elle et du site www.maman-naturelle.com.

Je vis et je travaille avec mon mari (l’autre co-fondateur) dans un petit village du sud de la France.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’aventure de Maman Naturelle?

Au départ l’envie de créer mon propre emploi, pour être à la fois autonome et pouvoir rester proche de mes enfants dans leurs 1ères années de vie. J’ai cherché quelques idées de créations d’entreprise mais c’est finalement en découvrant les couches lavables pour ma propre fille que j’ai décidé de me lancer dans la puériculture. Mon bébé avait besoin de porter des couches en tissu pour protéger sa peau très fragile et les couches lavables «modernes» m’ont tout de suite convaincu. J’ai toujours été très curieuse et la maternité m’a fait découvrir des concepts et des produits innovants que j’ai souhaité partager avec les autres parents. C’est comme cela que le site internet Maman Natur’elle est né en 2007.

Comment choisissez-vous les produits que vous mettez en avant sur votre site?

Au départ je passais des heures à chercher dans le monde entier des produits qui sortaient un peu des sentiers battus, je voulais découvrir comment les parents du monde vivaient leur parentalité. J’achetais, je testais sur mes enfants et je commercialisais mes cours de cœur.

Mes «trouvailles», je les ai aussi souvent dénichées sur des salons professionnels, loin des grands stands de marques reconnues, je me focalise sur les petits stands, tenus par des passionnés, des créateurs…

Maintenant que je suis entourée d’une équipe, nous recevons beaucoup de proposition des marques, nous les trions sur le volet en gardant le plus possible nos valeurs en tête: l’innovation, la réduction des déchets, le naturel, la simplicité. Nous aimons par-dessus tout rencontrer et connaître réellement nos fournisseurs, c’est un énorme avantage car ainsi nous pouvons apporter de véritables garanties de qualité à nos clients.

Enfin, et c’est pour moi la plus belle partie, ce sont très régulièrement nos clientes qui nous ont fait découvrir de belles marques où nous ont demandé de combler un besoin et de partir à la recherche d’un produit. Comme le dit notre dernier slogan «maternité, parentalité et féminité inspirées», nous nous inspirons aussi des parents, des mamans pour sélectionner nos produits et correspondre réellement à leurs attentes.

Les coussins de maternité les Babilleuses c’était une évidence?

J’ai rencontré la créatrice des coussins Les Babilleuses, Yaëlle, lorsque nous étions toutes deux au début de notre aventure entrepreneuriale. Des «Mompreneurs» pleine d’ambition et de doutes!

Nous étions parfois réunies lors de rencontres entre mompreneurs et c’est tout naturellement que nous avons proposé ses coussins de maternité sur notre site.

L’énorme avantage (sans parler de leur confort) est pour moi la possibilité de les recharger pour qu’ils gardent toujours la même forme au fil des années. C’est un produit qui dure dans le temps, qui est fabriqué en France et qui sauve bien des mamans pendant la grossesse et l’allaitement.

Avez-vous vous même utilisé ce type de coussin durant votre grossesse ?

Bien entendu! Et même au-delà de la grossesse. J’ai allaité mes 3 enfants et la petite dernière jusqu’au sevrage naturel, je me suis évitée des douleurs dans le dos et des tendinites grâce au coussin des Babilleuses. J’ai eu du mal à sortir «Georges» (le petit nom si génial que Yaëlle a donné à cette collection de coussin) de mon lit après la fin de mes allaitements tant je m’étais habituée à dormir avec. C’est LE produit que je recommande aux femmes enceintes.

Votre vision du monde d’après?

Le monde d’après c’est un peu mon monde depuis toujours à vrai dire…Il ne me fait pas peur même si je sais qu’il faudra s’adapter et que tout le monde n’y pas encore prêt.

Ces 2 dernières années ont fait naître l’envie de se reconnecter les uns aux autres, les gens découvrent la nature, l’absurdité de la sur-consommation, le besoin de comprendre d’où viennent nos produits, comment et où ils sont conçus. C’est ce qui m’a toujours animé et je suis d’une nature plutôt optimiste alors j’ose espérer que de cette pandémie mondiale fera ressortir la solidarité, le respect de l’environnement, l’aspiration aux choses simples…

Bien sûr il y aura des moments difficiles, on peut le voir, des clivages forts dans nos sociétés (des personnes qui choisissent l’intolérance et le repli sur soi), mais des courants alternatifs naissent et se font entendre. J’espère que les changements auront lieu mais qu’ils se feront dans la douceur, comme je le prône depuis toujours dans notre petite communauté de parents.

Le monde d’après, sera celui de nos enfants, alors j’essaye de les accompagner pour qu’ils soient les plus ouverts, curieux et bienveillants possibles.

Cet article a été posté dans Brèves et taggé , , . Mettez en signet avec le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *